Pobierz aplikację na telefon

CHAPELLE DE LA MÈRE DE DIEU AVEC UNE IMAGE MAGNIFIQUE AVEC ATRIUM

En raison de dommages subis durant la seconde moitié du XIVe siècle, un peintre de l’École de Sienne réalisa sur les restes de l’ancienne composition, une nouvelle icône en style Italie-byzantin, tout en respectant le schéma originel. Mesurant 121,8 sur 81,3 cm, le tableau fut peint sur 3 planches en bois de tilleul recouvertes de toiles, en tempéra avec dorures sur un fond en craie. Sur la joue droite et le cou de la Vierge Marie sont visibles des cicatrices caractéristiques – rayures peintes en rouge foncé – qui commémorent la profanation du tableau perpétrée en 1430.

Le Corridor dans l’aile Sud

Dans la partie Ouest de l’aile Sud du monastère, du côté du cloître se trouve le corridor à la voûte […]

La Chapelle du Rosaire

Dans l’aile Sud du monastère se trouve la Chapelle du Rosaire – l’ancien réfectoire mineur. La salle rectangulaire du baroque […]

Le Porche avant la Chapelle du Rosaire

La Chapelle du Rosaire est précédée par le porche carrée recouvert de voûte en berceau. Depuis Nord, elle communique avec […]

Le Tableau „Le Miracle de la résurrection de la mère et de deux fils”

Sur le mur Nord de la pièce est pendu un grand tableau hémisphérique peint environ en 1680 dans l’atelier de […]

Le Bénitier

Près de l’entrée de la sacristie, à gauche, dans une niche rectangulaire, voûtée par un fragment de la coquille, se […]

La Polychromie

Dans la partie Est du vestibule, haut sur les murs en-dessus de l’entrée de la sacristie une polychromie du XVI […]

Les Portails

Dans le vestibule, se sont conservés deux portails du baroque précoce classés monuments historiques. Les deux sont rectangulaires, profilés, avec […]

Le Vestibule (l’ancienne sacristie)

Entre la chapelle du Tableau Miraculeux et le presbytère de la basilique se trouve un local rectangulaire qui actuellement jour […]

Les Miracles spirituels

Les événements spectaculaires mentionnés témoignent de l’intercession de la Vierge Marie qui, sans cesse, intercède pour nous dans nos supplications […]

La Guérison de Katarzyna Wiącek de Lublin

En 1979, Kazimiera Wiącek de Lublin a subi la paralysie d’un nerf du pied gauche, et bientôt une embolie artérielle […]

La Libération de Częstochowa de l’occupation nazie sans un seul tir

Le maréchal Koniev qui était le commandant de l’armée soviétique en 1945, pendant la marche vers l’ouest pour quelques jours […]

La Salvation de Jasna Góra contre les bombardements au cours de la deuxième guerre mondiale

Tout de suite après le début de l’invasion de la Pologne, les premiers jours du mois de septembre 1939, les […]

La Délivrance des supplices du purgatoire de l’âme de Ewa Domańska

L’histoire de Zuzanna Kawecka de Sieradz décrite dans les chroniques témoigne de l’importance de la prière pour les âmes qui […]

Le Salut de Tomasz Stanisław Wolski pendant une tempête à la mer

Le pieux Tomasz Stanisław Wolski est parti en 1753 en pèlerinage à Jérusalem. Pendant le voyage maritime, au début il […]

La Défense de Jasna Góra pendant „le déluge” suédois

Pendant l’envahissement suédois de la Pologne en 1655 r., presque tout le pays a été occupé par l’ennemi, l’armée suédoise […]

La Libération de Jadwiga Strzyżewska du joug de l’esclavage des Tatars

Les hordes des Tatars sous le commandement du khan Djanibek Girey en 1629 ont envahi la Pologne et sont arrivés […]

Le Sauvetage des mineurs ensevelis dans une mine à Olkusz

Dans la mine de plomb et d’argent à Olkusz, un jour en 1609, 5 mineurs étaient en train de travailler. […]

Résurrection de Małgorzata Lanio de Lubliniec et de ses deux fils

En 1540 à Lubliniec dans la famille de Marcin Lanio, boucher, un sinistre s’est produit. Au cours de son absence, […]

La Récupération de la vue par Jakub Wężyk de Vilnus

Le plus ancien miracle annoté dans Jasna Góra est la guérison de Jakub Wężyk, peintre à la cour du roi […]

Le Livre des grâces et des miracles

Le plus ancien des conservés dans les archives de Jasna Góra recueil des descriptions des miracles et des grâces reçus […]

Le Tableau Miraculeux de la Vierge Marie de Częstochowa

Dès le début, le tableau de la Vierge Marie de Częstochowa était reconnu miraculeux. D’après son histoire légendaire, il a […]

Le Tabernacle

Au centre de l’autel, directement en dessus de la mense, se trouve le tabernacle architectonique réalisé en 1650…

Le Monastère – la fondation

Le monastère de Jasna Góra a été fondé en 1382 par Ladislas II d’Opole. Il fit venir du monastère Maria Nostra sur le Danube, en Hongrie, des moines de l’ordre de Saint-Paul-Premier-Ermite…

Les Pères paulins

Le fondateur du célèbre monastère de Jasna Góra, le prince Ladislas II d’Opole a fait venir les pères paulins de la Hongrie. L’Ordre de Saint-Paul-Premier-Ermite…

La Chaire

Dans la nef principale de la chapelle, au premier pilier sud (droit), se trouve une chaire début baroque, réalisée vers 1644

L’Antepedium

Le devant décoratif de l’autel, dit ’antependium, fut réalisé en 1717, probablement à l’occasion du couronnement du Tableau Miraculeux.

Le Chœur musical et les tribunes

Le chœur musical – qui abrite l’orgue – se trouve sur le mur ouest entre les tribunes des nefs latérales.

Le tableau miraculeux de Notre Dame de Częstochowa – l’histoire et la description

Le tableau de la Vierge Marie de Czestochowa fut peint au milieu du 13e siècle. Il s’agit d’une icône balkanique de type Odigitria

Le Cycle des peintures mariales

De toutes les peintures baroques réalisées avec le stucage durant les années 1683 et 1689, ne reste qu’une série de 10 peintures mariales effectuée

Le Cycle des peintures mariales

De toutes les peintures baroques réalisées avec le stucage durant les années 1683 et 1689, ne reste qu’une série de 10

Le Décor de l’autel

L’autel est orné de 152 éléments décoratifs en argent – détails architectoniques, ornements, figures.

Les Décors d’orfèvrerie du Tableau Miraculeux

Après le pillage et l’endommagement du tableau ayant lieu en 1430, le roi Ladislas II Jagellon offert des plaques en argent

L’Épitaphe de Jan Klemens Branicki

Dans le mur sud (droit) de la nef latérale, du côté vestibule, se trouve l’épitaphe de Jan Klemens Branicki

La Figure de la Madone Apocalyptique

L’autel est couronné d’une figure en argent de la Vierge Marie avec l’Enfant Jésus, présentée comme Madone apocalyptique.

Les Statues des anges

L’autel est orné de 5 paires de statues d’anges en argent. Deux des paires – une posée sur des socles, sur les côtés du tabernacle

Les Statues dans les niches

Initialement, les niches hémicirculaires visibles au-dessus des portes du déambulatoire, abritaient des statues en argent

„La Golgotha de Jasna Góra” de Jerzy Duda-Gracz

A l’étage du vestibule de la chapelle du Tableau Miraculeux se trouve la nommée Golgotha de Jasna Góra,

Les Intradas

À partir de la seconde moite du XVIIIe siècle, les moments de dévoilement et de voilement du Tableau Miraculeux furent accompagnés

Les Couronnes du Tableau Miraculeux

La Vierge Marie et Jésus du Tableau miraculeux portent des robes et des couronnes. Grâce aux efforts du père Konstanty Moszyński

Le Corps de la nef de la Chapelle – l’architecture

Le corps de la nef de la chapelle du Tableau Miraculeux est une structure bâtie sur un plan carré, composée de 3 nefs

Le Corps de la nef de la chapelle – l’histoire

La croissance de l’adoration du Tableau Miraculeux et du nombre de pèlerins entraina le besoin d’agrandir la chapelle.

La Grille

Le chancel de la chapelle du Tableau Miraculeux est séparé de la nef par une grille décorative forgée.

Le Crucifix

Datant du XVIIIe siècle, l’autel de Christ crucifié abrite un crucifix en bois réalisé par un artisan inconnu vers la fin du XVe siècle.

La Crypte

Dans le vestibule, sous l’angle sud-est, se trouve l’entrée à la crypte funéraire localisée sous la nef principale de la chapelle.

Les Cuirs de Cordoue

La tradition de recouvrir de cuirs de Cordoue les murs du chancel de la chapelle du Tableau Miraculeux remonte

Les Lampes éternelles

12 lampes éternelles baroques réalisées en argent décorent le chancel et le nom de la chapelle du Tableau Miraculeux.

La Loggia

Le pèlerin qui se rend directement à la chapelle de l’Icône Miraculeuse, y entre par une antichambre de deux étages.

Mensa Mariana (dite Table mariale)

La peinture sur le revers du Tableau Miraculeux, fut réalisée, en 1705, par le père Izydor Krasuski,

La Pierre tombale de Helena Warszycka

Dans le mur sud (droit), se trouve la pierre tombale de Helena Warszycka née Wiśniowiecka – fille du prince Konstanty Wiśniowiecki

La Pierre tombale du père Stanisław Krajewski

Dans le mur est, du côté nord, à gauche du chancel, se trouve le tombeau du père Stanisław Krajewski

Le Sépulcre de la Famille Męciński

Sur le mur Sud du vestibule de la Chapelle du Tableau Miraculeux se trouve le sépulcre d’Albert Kazimierz Męciński

La Pierre tombale de Stanisław Warszycki

Dans le mur est, du côté sud, à droite du chancel, se trouve le tombeau de Stanisław Warszycki – sénateur, châtelain de Cracovie, voïvode de Varsovie et de Sandomierz

La Pierre tombale de Zygmunt Grudziński

Dans les nefs latérales de la chapelle du Tableau Miraculeux, se trouvent des pierres tombales de magnats polonais de XVIIe

Le Déambulatoire de l’autel

Selon la tradition, des pèlerins visitant le monastère de Jasna Góra font le tour de l’autel abritant le Tableau Miraculeux

La Peintre : La Bienheureuse Vierge Marie Destructrice de toutes Hérésies

En 1882, les peintures barques de Karol Dankwart, visibles sur la voute de la nef principale et des arcades des tribunes de la chapelle du Tableau Miraculeux,

La Peinture : Le Siège de Jasna Góra

Sur le mur est de la nef principale, directement au-dessus du cintre en arc en ciel, se trouve une peinture illustrant le siège de Jasna Góra 1655

Le Tableau intitulé „Les Vœux de Lvov de Jan Kazimierz”

A l’étage du vestibule de la chapelle du Tableau Miraculeux sur le mur Est se trouve l’immense tableau intitulé

L’Autels du Christ crucifié

Sur le mur est (du côté du chancel de la chapelle du Tableau Miraculeux), dans la nef sud (droite), se trouve l’autel de Christ crucifié.

L’Urne avec des cendres du père Augustyn Kordecki

Sur le mur Nord (à gauche) du vestibule de la Chapelle du Tableau Miraculeux dans une niche vitrée se trouve l’urne baroque en céramique qui contient les cendres du père Augustyn Kordecki (1603-73)

Les Plaques commémoratives

Sur les piliers du vestibule de la Chapelle du Tableau Miraculeux sont pendus de nombreux tableaux qui commémoren

Les Votives sur les murs de la Chapelle

Depuis des siècles, les pèlerins, qui visitent le monastère de Jasna Góra, apportent déposent devant le Tableau Miraculeux des votives avec leurs demandes et actions de grâces

Les Stucs

Presque tout l’intérieur de la chapelle, sauf les emplacements des offrandes votives, est recouvert de stucages

Les Offrandes votives sur l’autel – le cœur et la ceinture papaux

Une offrande votive particulière et très personnelle est la ceinture que St Jean Paul II portait le jour où il fut atteint d’une balle sur la Place de St Pierre à Rome

Les Offrandes votives sur l’autel – les roses papales

Sur le côté droit de l’autel, dans la chapelle du Tableau Miraculeux, se trouvent 3 Roses en or – les plus hautes distinctions papales.

Les Offrandes votives sur l’autel – le sceptre et la pomme royaux

Sur le côté gauche de l’autel, tout près du cadre du Tableau Miraculeux se trouvent les insignes du pouvoir royal – sceptre et pomme

Le Rideau du Tableau Miraculeux

La tradition de couvrir l’image sainte remonte jusqu’en Moyen- ge. Initialement, furent utilisés des tissus précieux.

Les Stalles du chœur

La tribune nord du corps de la nef de la chapelle du Tableau Miraculeux servait de chœur monastique.

Les Stations de la Croix

Sur les murs du vestibule de la Chapelle du Tableau Miraculeux sont accrochées 14 stations du Chemin

Le Vestibule – l’architecture

En nous dirigeons vers la chapelle du Tableau Miraculeux, nous passons par le vestibule – une galerie à deux étages, adjacente à la chapelle du côté ouest.

Le Cœur de la Chapelle – la polychromie

L’intérieur du chancel est recouvert de peintures murales. Les plus anciennes, réalisées au XVIe siècle, se trouvent sur le mur nord (gauche) et présentent

Le Cœur de la Chapelle– l’architecture

La partie la plus ancienne de la chapelle de la Vierge Marie est le chancel où se trouve l’autel avec le Tableau Miraculeux.

Les Portails d’entrée

Allant de l’antichambre de la Chapelle de l’Icône Miraculeuse vers la nef, on passe par un de trois portails du 1643

La Statue de Pietà

Dans la mense de l’autel de Notre-Dame des Douleurs, dans la chapelle du tableau Miraculeux, sur un socle de marbre, se trouve une sculpture gothique Pietà

Les Souvenirs du millénaire

Les souvenirs liés au millénaire du Baptême de la Pologne sont conservés dans la Chapelle du Tableau Miraculeux.

La Dernière paire d’autels latéraux

Dans la troisième travée du corps de la nef de la chapelle du Tableau Miraculeux, près des piliers, se trouve la dernière paire d’autels latéraux

L’Orgue

L’orgue, qui se trouvent actuellement dans la chapelle du Tableau Miraculeux, en face de l’autel, est un instrument moderne construit par

L’Autel de l’Introduction au temple de la Bienheureuse Vierge Marie

Les autels latéraux de la deuxième travée de la chapelle du tableau Miraculeux conservent des peintures baroques dans des cadres décoratifs

L’Autel de la Patrie

L’autel abritant le Tableau Miraculeux fut fondé par le Grand chancelier de Pologne, Jerzy Ossoliński.

L’Autel de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie

Dans la deuxième travée du corps de la nef de la chapelle du tableau Miraculeux, près des piliers, se trouve une paire d’autels pseudo-baroques

L’Autel de Notre-Dame des Douleurs

Sur le mur est (du côté du chancel de la chapelle du Tableau Miraculeux), dans la nef nord (gauche), se trouve l’autel de Notre-Dame des Douleurs commandé